visuel aggravation de la menace terroriste en rdc BIS


COMMUNIQUE DE L’APARECO

 

AGGRAVATION DE LA MENACE TERRORISTE SUR LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

 

Les services secrets américains négocient avec Paul Kagame et «Joseph Kabila» l’abandon de leur plan visant à introduire le terrorisme à Kinshasa en RD Congo

 

«L’Afrique, devrait, sur des thèmes controversées, être capable d’accéder à la vérité par sa propre investigation intellectuelle et se maintenir à cette vérité jusqu’à ce quel’humanité sache que l’Afrique ne sera plus frustrée.» - Cheik Anta Diop

 

L’Alliance des Patriotes pour la Refondation du Congo (APARECO) lance un nouveau cri d’alarme pour dénoncer et condamner l’explosion imminente en République Démocratique du Congo de la violence terroriste organisée et planifiée par les chefs militaires et politiques du Rwanda, Paul Kagamé en l’occurrence, de l’Ouganda, Kaguta Yoweri Museveni, avec la complicité de leur cheval de Troie en RDC, «Joseph Kabila», de son vrai nom Hyppolite Kanambe

Depuis quelques temps, ces trois chefs militaires et politiques ont déclenché, après l’avoir savamment planifiée, une vaste action de chaos caractérisée par des massacres de masse qu’ils s’efforcent ensuite de présenter à l’opinion comme étant les prémices d’une explosion du terrorisme dans la région du Kivu, plus précisément à Beni et dans l’Ituri à l’Est de la RD Congo. Cette stratégie machiavélique de semer le chaos en versant le sang des Congolais vise à créer des circonstances politiques troubles, favorables au plan d’invasion de la RDC en cours depuis 1996, et cela dans le but avéré de piller ses richesses, d’occuper ses territoires riches en minerais et de les annexer, à la fin, définitivement à leurs pays respectifs, le Rwanda et l’Ouganda. Cette stratégie vise ensuite à détourner l’attention de l’opinion internationale de la vraie problématique politique de l’occupation de la RDC en cours depuis près de vingt ans. 

Cependant, certains militaires tutsis rwandais affectés dans cette mission diabolique, et qui ne partagent pas cette folle vision hégémoniste, expansionniste et annexionniste de leurs chefs militaires, et dont nous sommes contraints de protéger les identités pour des raisons évidentes de leur sécurité, nous ont fourni des informations détaillées et recoupées sur la conception, la planification et l’exécution de ce vaste complot dont les conséquences risquent de déborder demain les seules frontières nationales de la République Démocratique du Congo pour embraser les régions de l’Afrique centrale et australe.

A la lumière de tout ce qui précède, l’APARECO :

  • Dénonce et condamne avec force les rencontres secrètes de «Joseph Kabila » avec la délégation d’un groupe des rebelles et terroristes  syriens à Kigali, sous l’égide des présidents Paul Kagamé et Yoweri Museveni ; ces rencontres ont eu pour but de planifier  des actions terroristes à Kinshasa contre les populations congolaises hostiles au pouvoir d’occupation rwandaise et contre les intérêts des pays occidentaux à Kinshasa ; l’objectif final de ces opérations vise à contraindre les gouvernements des pays occidentaux, avec les Etats-Unis en tête, à relâcher la pression politique qu’ils exercent sur les trois chefs politiques et militaires tutsis (Kagame, Museveni et «Kabila») concernant la durée de leurs mandats politiques respectifs;
  •  Dénonce et condamne la duplicité et l’ambigüité de l’attitude des  services secrets américains qui, parfaitement informés de ces projets terroristes ainsi que des rencontres secrètes de Kigali, ont cependant choisi de négocier avec «Joseph Kabila» et Paul Kagame pour les persuader à abandonner ce projet des opérations avec les terroristes et rebelles syriens, au lieu de condamner publiquement et de combattre vigoureusement ces projets méphistophéliques visant à introduire le terrorisme en RDC et dans la région des Grands Lacs africains;
  • Rappelle ici, pour la circonstance, la responsabilité des Etats-Unis qui ont  accueilli en 1990 au collège de commandement et d’Etat-major général de Fort Leavenworth au Kansas, fief politique de Bill Clinton, le général-major Paul Kagame qui y a suivi les programmes sur « les opérations psychologiques » et « les mesures anti-insurrectionnelles» dont les méthodes sont basées sur la planification de la violence des masses sur les foules des manifestants ! Depuis 1990 à ce jour, Paul Kagamé applique rigoureusement, avec l’appui et les conseils de ses maîtres, ces méthodes sanguinaires à travers les génocides qu’il a planifiés et exécutés au Rwanda en 1994 et en RDC depuis 1996 à ce jour ;
  • Félicite le gouvernement russe qui, informé des contacts entre les  rebelles terroristes syriens et «Joseph Kabila», a immédiatement réagi en envoyant son ambassadeur à Kinshasa, ce dimanche 21 août, lui transmettre, par le canal de son collaborateur militaire, le général Olenga, le message de protestation du gouvernement russe et sa décision de geler les échanges d’informations et de renseignements entre Kremlin et Kinshasa.
  • Exhorte instamment les Etats-Unis d’Amérique et les autres gouvernements des pays occidentaux à tout mettre en œuvre pour stopper dans les meilleurs délais ce projet sanguinaire visant à introduire le terrorisme en RDC et dans la région des Grands Lacs africains, car personne ne saura prévenir demain l’étendu des conséquences et des dégâts de ces opérations terroristes sur le reste de l’Afrique et du monde ;
  • Invite la classe politique congolaise, toutes affaires cessantes, à se mobiliser d’abord pour stopper les graves menaces qui pèsent sur l’intégrité du territoire national et sur la souveraineté du peuple congolais, car on ne peut pas sérieusement envisager le débat de la démocratie dans un pays où les étrangers pillent ses richesses, violent et tuent massivement ses citoyens et balkanisent son territoire national ;
  • Lance un appel patriotique à toutes les couches de la population congolaise, particulièrement celles de la région du Kivu et de Kinshasa, à se mobiliser comme un seul homme pour combattre avec la dernière énergie, cette nouvelle phase du projet d’occupation de notre pays par des assaillants et des vautours qui ne lésinent plus sur les moyens, et qui ont choisi «la technique de la terre brulée» pour parvenir à leurs fins macabres.

Que Dieu bénisse et protège la République Démocratique du Congo !

Fait à Paris le 29 Août 2016

Honoré Ngbanda-Nzambo ko Atumba

Président national de l’APARECO

kagame bill clinton kagame en formation militaire aux USA Leavenworth kansas 1990

PRESS RELEASE BY APARECO

THE AGGRAVATION OF THE MENACE OF TERRORISM IN THE DEMOCRATIC REPUBLIC OF CONGO

 

The American Intelligence Services negotiate with Paul Kagame and “Joseph Kabila” for them to abandon their plan intended to introduce terrorism in Kinshasa, in the DRC

 

“On controversial themes, Africa should be able to arrive at the truth through its own intellectual investigation and hold on to that truth until humanity understands that Africa would no longer be denied.”-(Cheikh Anta Diop)

 

APARECO (L’Alliance des Patriotes pour la Refondation du Congo) is sounding the alarm, once more, in order to denounce and to condemn the imminent explosion of organized and planned terrorism in the Democratic Republic of Congo by the military and political leaders of Rwanda, namely Paul Kagame, of Kaguta Yoweri Museveni of Uganda, and of their Trojan Horse in DRC, “Joseph Kabila”, whose real name is Hyppolite Kanambe.

For some time now, in the Congolese region of Kivu, specifically in Beni and in Ituri in eastern Congo, these three military and political heads have triggered, after having very carefully planned, a vast  action of chaos characterized by massive massacres of Congolese populations that they try to present to the world as being the beginning of terrorism.  This Machiavellian strategy of creating chaos by spilling the blood of Congolese people aims at creating circumstances of political troubles as part of the ongoing invasion of the DRC that started in 1996 and that has, as the ultimate goal, the raping of the resources of the DRC, the occupation of the DRC’s territories that are rich in minerals, and, finally, the annexation, for good, of these Congolese territories to Rwanda and Uganda.  This strategy intends also to deviate the world’s attention from the political problem of the occupation of the DRC that has been going on for almost twenty years now.

But, some of the Rwandan Tutsi soldiers who have been assigned this diabolical mission but who do not share in this hegemonic, expansionist, annexationist, and mad vision of their military leaders, and whose identities we have to protect for the obvious reason of their security, have provided us with detailed and integral information concerning the concept, the planning,  and the execution of this vast plot whose consequences run the risk of  overflowing, tomorrow, across the national borders of the Democratic Republic of the Congo and spill all over Central and Eastern Africa.

Based on all of the above, APARECO:

  • Forcefully denounces and condemns the secret meetings between “Joseph Kabila” and a delegation of Syrian terrorists and rebels in Kigali, in Rwanda, under the sponsorship of Paul Kagame and Yoweri Museveni.  The aim of these meetings was to plan terrorist actions in Kinshasa against both the Congolese people who are hostile to the Rwandan government of occupation of the DRC and against Western interests in Kinshasa.  The final goal of these operations is to force the governments of the West, beginning with the United States of America, for them to ease on the political pressure that they have been putting on these three Tutsi military and political heads (Kagame, Museveni, and “Kabila”) concerning their political (presidential) terms or duration.
  • Denounces and condemns the duplicity and the ambiguity of the American intelligence services that, having been perfectly informed about these terrorist projects as well as the secret meetings in Kigali, they have, instead, chosen to negotiate with “Joseph Kabila” and Paul Kagame in order to persuade them to abandon this project of operations with Syrian terrorists and rebels instead of publicly and vigorously condemning  and combatting these mephistophelic projects that intend to introduce terrorism in DRC and in the African Great Lakes.
  • Reminds everyone here, for this circumstance, the responsibility of the United States that welcomed, in the 1990’s, at the United States Army Command and General Staff College in Fort Leavenworth in Arkansas, home of Bill Clinton, Major-General Paul Kagame who was trained on the subjects of “Psychological Operations” and on “Anti-Insurrectional Measures” that teach methods intended to plan and to apply violence against masses of crowds of protesters!  From 1990 to today, Paul Kagame, with the backing and the advice of his teachers, has been rigorously applying these bloody methods in the genocides that he, personally, planned and carried out both in Rwanda, in 1994, and in the DRC from 1996 to today.
  • Congratulates the Russian government that, once it received information about the contacts between Syrian rebels and terrorists and “Joseph Kabila”, reacted immediately by sending its ambassador in Kinshasa, on Sunday, August 21, 2016, to transmit to him through his military advisor, General Olenga, the message of protestation from the Russian government and its decision to freeze the sharing of information between Kremlin and Kinshasa.
  • Urgently urges the United States of America and the other Western governments to do everything in order to stop, without delay, this bloody project of introducing terrorism in the DRC and in the African Great Lakes; because, no one would be able to predict, tomorrow, the reach and the extend of the consequences and the destructive impact of these terrorist operations on the rest of Africa and of the world.
  • Invites the Congolese political class, setting everything else aside, to mobilize together in order to, first, stop the grave menace that is weighing on the integrity of the national territory and on the sovereignty of the Congolese people; because,  one cannot seriously consider debating democracy in a country in which foreigners are raping its resources, are gang raping its women and little girls, are mass-killing its populations, and are balkanizing its national territory.
  • Sends a patriotic call to all the segments of the Congolese population, particularly those of the Kivu and the Kinshasa regions, to mobilize together as ONE person in order to fight with every ounce of our energy this new phase of the occupation of our country by attackers and vultures who use all means and who have chosen “the technique of the scorched earth” in order to reach their goals.
  • May God bless and protect the Democratic Republic of the Congo!

Paris, August 29, 2016

Honoré Ngbanda-Nzambo ko Atumba

National President of APARECO

 visuel aggravation de la menace terroriste en rdc BIS

 

Kiosque

  • 1
  • 2
Prev Next

Opposition congolaise conglomérat d'aven…

APARECO  - avatar APARECO 03-08-2016

Opposition congolaise conglomérat d'aventuriers & agents de l'occupation en RDC

Opposition congolaise :"conglomérat d'aventuriers" & agents de l'occupation en RDC   VIDEO         1.    Révélations de Frank Diongo : "Katumbi finance Kamerhe , il lui a acheté une maison en Grèce - Kamerhe est...

Dans une interview accordée en 2007, Moi…

APARECO  - avatar APARECO 03-08-2016

Dans une interview accordée en 2007, Moise Katumbi avoue lui-même ses origines zambiennes !

    Source ; http://maravi.blogspot.fr/2007/03/katumbi-is-my-nephew-like-it-or-not.html     (Mwata Kazembe chef coutumier en Zambie confirme que Moise Katumbi est son neveu ... ) Wednesday, March 07, 2007 Katumbi is my nephew, like it or not - Kazembe   Katumbi is...

FLASH- URGENT/ Importante mise au point …

APARECO - avatar APARECO 16-04-2016

FLASH- URGENT/ Importante mise au point de Mr Honoré NGBANDA Ce Dimanche 17 Avril 2016 à 20H30

FLASH - URGENT A suivre absolument !!! Importante mise au point de Mr Honoré NGBANDA Ce Dimanche 17 Avril 2016 à 20H30 (heure de  Paris)  à suivre sur les radios patriotiques (Bendele, Bosembo, Congohorizons) et sur www.apareco-rdc.com   Révélations sur...

Lieu de la conférence-débat de la jeunes…

APARECO  - avatar APARECO 08-04-2016

Lieu de la conférence-débat de la jeunesse congolaise à Bruxelles Samedi 9 avril 2016

        CONFERENCE - DEBAT    A BRUXELLES    SAMEDI 09 Avril 2016   ADRESSE:  Salle Silversquare Louise  523 Avenue Louise 1000 Bruxelles  *****  Places limitées inscriptions recommandées ****   INSCRIPTIONS - INFOS – CONTACTS :  00 324 93 283 437 ou 00 324 66 161...

L'APARECO à nouveau dans la presse belge…

APARECO  - avatar APARECO 19-02-2016

L'APARECO à nouveau dans la presse belge : Retombées de la conférence de l'APARECO au Brussels Press Club Articles du Journal l'AVENIR & de l'Agence Belga Presse

        RDC: l'Apareco ne participera pas à la présidentielle et appelle à la révolution populaire   Dépêche Belga publiée le 17 février 2016   L'Alliance des Patriotes pour la Refondation du Congo (Apareco) ne participera...

FLASH/ Grande Interview de fin d’année a…

APARECO  - avatar APARECO 18-12-2015

FLASH/ Grande Interview de fin d’année avec Mr Honoré NGBANDA Président national de l’APARECO : Ce Samedi 19 Déc. 2015

  FLASH   Grande Interview de fin d’année  avec Mr Honoré NGBANDA Président national de l’APARECO   :    Ce Samedi 19 Décembre 2015   sur les Radios patriotiques   & sur    www.apareco-rdc.com à partir de 21H00 de KINSHASA & PARIS     (20H00 de Londres )  A...

A la veille de la Conférence de Paris su…

 - avatar 11-11-2015

A la veille de la Conférence de Paris sur  le climat, Honoré Ngbanda interpelle  François Hollande sur la situation  préoccupante de la RDC!

***Téléchargez la lettre ici en format pdf*** A la veille de la Conférence de Paris sur le climat, Honoré Ngbanda interpelle François Hollande sur la situation préoccupante de la RDC! Le Bassin...

COMMUNIQUE- L’APARECO DENONCE LA DESIGNA…

APARECO  - avatar APARECO 06-11-2015

COMMUNIQUE- L’APARECO DENONCE LA DESIGNATION DE Mr. SAID DJINNIT COMME  FACILITATEUR DU DIALOGUE ENTRE L’UDPS ET LA MP

  COMMUNIQUE  L’APARECO DENONCE LA DESIGNATION DE Mr. SAID DJINNIT COMME FACILITATEUR DU DIALOGUE ENTRE L’UDPS ET LA MP   L’Alliance des Patriotes pour la Refondation du Congo, APARECO en sigle, a appris sans surprise,...

La résistance en marche

Votre Contribution PAYPAL (Cliquez sur "DONATE")

Notre pays a besoin de votre support pour être liberé. Le pays est sous occupation! Cette libération ne se fera que par les filles et fils de la RDC. Rejoignez la résistance congolaise et contribuez aujourd'hui!



Document très important à télécharger


Apareco Newsletter

Visitez le site en langue de votre choix

English Portuguese Russian Spanish

Registre de condoléances à Botsua Bokulu, Trésorier Général Adjoint de l’Apareco

Aller au haut